Le latin, ça veut dire quelque chose?

Le latin, ça veut dire quelque chose?

Classé dans : Général | 9




Petit lexique des couleurs en latin à l’usage du mycologue amateur

par Guy Fortin et Johanne Paquin,

Plusieurs champignons portent un nom dérivé du latin, parfois du grec, décrivant leur couleur. Connaître la signification de ces mots peut être utile lorsque vient le temps d’identifier un champignon. Ainsi, le préfixe ou suffixe aure signifie doré et on peut être presque certain que : Arachnopeziza aurelia, Ramaria aurea et Suillus subaureus seront de couleur jaune ou d’une couleur qui tire vers le jaune, ou qu’ils seront partiellement jaune.


 

4560701809_2a83537777_z
Arachnopeziza aurelia
PHOTO : Fernand Therrien
2438171668_936e671646_z
Ramaria aurea
PHOTO : Raymond Boyer
2827632339_211ce6d45a_z
Suillus subaureus
PHOTO : Fernand Therrien

 

De même, le préfixe ou suffixe virid signifiant vert, Entoloma flavoviride, Trichoderma viride et Russula viridella seront presque assurément dans des teintes de vert.


 

Entoloma flavoviride (flavus : jaune; virid : vert)
Entoloma flavoviride (flavus : jaune; virid : vert)
PHOTO : Jacqueline Labrecque

 

Trichoderma viride PHOTO : Jules Cimon
Trichoderma viride
PHOTO : Jules Cimon
Russula viridella PHOTO : Yves Lamoureux
Russula viridella
PHOTO : Yves Lamoureux

La liste qui suit n’est pas exhaustive. Elle présente, en ordre alphabétique, plusieurs couleurs en latin, suivies de leur signification en français, parfois d’un commentaire et toujours d’un lien hypertexte vers un exemple sur Mycoquébec. Quelques préfixes grecs sont aussi inclus, ceux-ci se terminent par un trait d’union.

 

LATIN SIGNIFICATION COMMENTAIRE EXEMPLE
Aeruginosus Vert-de-gris avec un mélange de bleu Russula aeruginea
Aeruginascens Verdissant -ens = participe présent Chlorociboria aeruginascens
Albescens Blanchissant Psathyrella albescens
Albidus Blanchâtre crayeux; blanc un peu sale Antrodia albida
Albus Blanc Cortinarius balteatoalbus
Alutaceus Bronze jaune cuir Suillus subalutaceus
Anthracinus Charbon noir tirant un peu vers le bleu Elaphomyces anthracinus
Argenteus Argenté blanc tirant vers le bleu gris Tricholoma argenteum
Armeniacus Abricot pêche; jaune avec un peu de rouge Cortinarius armeniacus
Atramentarius Noir d’encre Coprinopsis atramentaria
Atropurpureus Pourpre foncé Russula atropurpurea
Atrovirens Vert foncé tirant vers le noir Coryne atrovirens
Aurantiacus Orangé avec du jaune Leccinum aurantiacum
Auratus Doré Arachnopeziza aurata
Aureus Doré Pseudomerulius aureus
Azureus Azur bleu ciel Cortinarius azureus
Badius Noisette brun avec un peu de rouge Xerocomus badius
Brunneus Brun foncé Cortinarius brunneus
Caeruleus Bleu foncé Cortinarius croceocaeruleus
Caesius Lavande entre le bleu et le violet Postia caesia
Candidus Blanc pur Henningsomyces candidus
Canescens Grisâtre gris cendré Cuphophyllus canescens
Canus Blanc argenté gris Agaricus osecanus
Carneus Carné tirant sur la couleur de la chair Rugosomyces carneus
Cerinus Jaune cireux comme un citron Galerina cerina
Cervinus Fauve de cerf, fulvus plus foncé Pluteus cervinus s. l.
Chloro- Vert Chlorosplenium chlora
Chryso- Jaune doré Chrysomphalina chrysophylla
Cinereus Cendré gris pâle Lactarius cinereus
Cinnabarinus Cinabre rouge vermillon Pycnoporus cinnabarinus
Cinnamomeus Cannelle brun avec du jaune et du rouge Cortinarius cf. cinnamomeoluteus
Citrinus Jaune citron Vesiculomyces citrinus
Coccineus Écarlate rouge vif Nectria coccinea
Coracinus Noir corbeau noir lustré Mycena coracina
Croceus Safran orangé avec un peu de brun Hapalopilus croceus
Cupreus Cuivre rouge-brun Russula cupreiceps Y. Lamoureux nom. prov.
Cyanescens Bleuissant Gyroporus cyanescens
Cyano- Bleu Chromosera cyanophylla
Dealbatus Blanchi blanc sur fond plus foncé Clitocybe dealbata var. sudorifica
Eburneus Ivoire blanc tirant vers le jaune Hygrophorus eburneus
Erythro- Rouge Typhula erythropus
Ferrugineus Brun rouille avec un peu de rouge Tylopilus ferrugineus
Flammeus Rouge feu flamboyant Anthina flammea
Flavescens Jaune pâle jaunissant, tirant vers le jaune Mycena flavescens
Flavidus Jaune pâle tirant vers le jaune citron Gymnopilus flavidellus
Flavovirens Jaune-vert Entoloma flavoviride
Flavus Jaune pâle tirant vers le blond Gliophorus flavus Lebeuf comb. prov.
Fuliginosus Brun noirâtre tirant vers le noir Pluteus flavofuligineus
Fulvus Fauve jaunâtre tirant vers le roux Amanita amerifulva Tulloss nom. prov.
Fumosus Gris fumé virant au brun Lactarius fumosus
Fuscus Bruni teinté de gris ou de noir Cortinarius olivaceofuscus
Galacto- Blanc laiteux tirant vers le bleu Tyromyces galactinus
Gilvus Isabelle jaune avec du gris et du rouge Fuscoporia gilva
Glaucescens Vert marin tirant vers le bleu gris Lactifluus glaucescens
Glaucus Vert bleuâtre entre le bleu et le violet Menispora glauca
Griseus Gris perle tirant vers le bleu Retiboletus griseus
Haematiticus Rubis rouge, avec un peu de brun Mycena haematopus
Helvolus Jaunâtre tirant vers le jaune Clavulinopsis helvola
Hepaticus Brun jaunâtre de la couleur du foie Fistulina hepatica
Hyalinus Hyalin la transparence du verre Hypomyces hyalinus
Ianthinus Violet couleur de la violette Leucocoprinus ianthinus
Incanus Gris blanchâtre comme des cheveux gris Lactarius quietus var. incanus
Incarnatus Incarnat couleur chair, rouge rose clair Arcyria incarnata
Lacteus Blanc laiteux tirant vers le bleu Irpex lacteus
Lateritius Rouge brique Hypomyces lateritius
Lilacinus Lilas bleu avec un peu de blanc Cortinarius lilacinus
Lividus Livide jaune, bleuâtre, noirâtre Peniophora violaceolivida
Luridus Brun pâle blême, blafard Boletus luridus
Luteolus Jaunâtre jaune pâle Lactifluus luteolus
Lutescens Jaune pâle tirant sur le jaune Craterellus lutescens
Luteus Jaune tirant sur le rouge Gymnopilus luteus
Melano- Noir pur Inocybe melanopus
Miniatus Vermillon rouge avec du jaune Hygrocybe miniata
Murinus Gris souris avec un peu de rouge Entoloma murinum
Niger Noir légèrement teinté de gris Phellodon niger
Niveus Blanc pur comme de la neige Pluteus niveus
Ochraceus Ochracé jaune tendant vers le brun Pas de photo sur Mycoquébec
Ochroleucus Ochracé pâle jaune blanchâtre Russula ochroleucoides
Olivaceus Vert olive un mélange de vert et brun Craterellus olivaceus Y. Lamoureux nom. prov.
Phaeo- Brun teinté de gris ou de noir Hygrocybe phaeococcinea
Plumbeus Gris plomb Bovista plumbea
Porphyreus Brun rougeâtre Porphyrellus porphyrosporus
Pullus Brun foncé brun-jaune tirant sur le noir Tricholoma pullum
Puniceus Pourpré rouge sang Hygrocybe punicea
Purpureus Pourpre Boletus roseopurpureus
Rhodo- Rose Entoloma rhodopolium
Roseus Rose Corticium roseum
Rubellus Rougeâtre tirant sur le rouge Xerocomus rubellus 
Ruber Rouge Hygrocybe ruber
Rubescens Rougir Russula rubescens
Rubeus Roux rougeâtre Cortinarius rubellus
Rubicundus Rubicond écarlate, rougissant Clavaria rubicundula
Rufescens Brun roux roussir, devenir roux Geastrum rufescens
Rufus Brun rougeâtre entre le jaune et le rouge Lactarius rufus
Sanguineus Rouge sang tirant vers le brun noirâtre Cortinarius sanguineus
Spadiceus Brun clair de la couleur des dattes Psathyrella spadicea
Stramineus Jaune paille mat avec un peu de blanc Cortinarius olivaceostramineus
Sulfureus Jaune soufre vif avec un peu de blanc Tricholoma sulphurescens
Tephro- Gris cendré Postia tephroleuca
Testaceus Jaune brique jaune brun Diderma testaceum
Umbrinus Brun foncé Inocybe umbrina
Vermiculatus Vermillon rouge avec du jaune Boletus vermiculosus
Violaceus Violet entre le bleu et le rouge Cortinarius violaceus
Virens Vert gazon de la couleur de l’herbe Coryne atrovirens
Virescens Vert verdissant, tirant sur le vert Physarum virescens
Viridis Vert verdissant, tirant sur le vert Mycena griseoviridis
Vitellinus Jaune d’œuf Stereopsis vitellina
Xantho- Jaune Orbilia xanthostigma
Xerampelinus Rouge brun couleur feuille de vigne morte Russula xerampelina

 

Références 

  1. Stearn, W.T. (2013). Botanical Latin (4e éd.). Timber Press, Portland, Oregon
  2. Arora, D. (1986). Mushrooms Demystified (2e éd.). Ten Speed Press, Berkely, California
  3. http://www.dicolatin.com
  4. Le glossaire de Mycoquébec

9 Responses

  1. Renée Lebeuf

    Bravo à vous deux pour cet excellent article qui nous sera fort utile.

  2. Diane Tremblay

    WOW … Merci beaucoup , ça me sera très utile. Je crois que « gilvus » aurait besoin d’une petite correction dans la colonne « signification » ?

    • Merci, Diane, pour ton intérêt.
      À quelle correction penses-tu au sujet de la signification de « gilvus »?

  3. nicole gagnon

    Merci beaucoup, je pense que cela est très aidant. Beau travail. Pour Gilvus, est-que Isabelle est exact?

    • Merci Nicole.

      Oui, gilvus semble bien le mot latin pour la couleur isabelle.

      Notre référence est :
      Stearn, W.T. (2013). Botanical Latin (4e éd.). Timber Press, Portland, Oregon, p.239
      « 51 Isabella-yellow (gilvus); dull yellow, with a mixture of grey and red »

      Si tu as des suggestions ou des informations plus précises à ce sujet, n’hésite pas à nous en faire part et nous les considérerons avec intérêt

  4. Couleur Isabelle (chevaux) – #785E2F – R:120, G:94, B:47 – CMJN(0, 22, 61, 53) – H:39°, S:44%, L:33%

  5. Merci beaucoup. C’est éclairant.

  6. […] "Plusieurs champignons portent un nom dérivé du latin, parfois du grec, décrivant leur couleur. Connaître la signification de ces mots peut être utile lorsque vient le temps d’identifier un champignon. Ainsi, le préfixe ou suffixe aure signifie doré et on peut être presque certain que : Arachnopeziza aurelia, Ramaria aurea et Suillus subaureus seront de couleur jaune ou d’une couleur qui tire vers le jaune, ou qu’ils …"  […]

Laisser un commentaire