Nom de champignons! No 15 (avril 2017)

Nom de champignons! No 15 (avril 2017)

Classé dans : Général | 0

.


par Jacques Landry

 

Voici la dernière série de changements à l’index Mycoquébec avant la mise-à-jour 2017 de La fonge version iOS et Android. À noter surtout l’ajout d’un nouveau Butyriboletus suite à une réévaluation de l’identification d’une collection de Renée Lebeuf, et aussi les Elaphocordyceps qui deviennent des Tolypocladium.  Pour le reste, rien de révolutionnaire, pour la plupart des modifications proposées il y a un certain temps et qui semblent maintenant bien acceptées dans la littérature.

Espèces ajoutées à l’index et/ou nouvellement illustrées

 

  • Peziza nivalis / Pézize des neiges : photo ajoutée le 18 avril 2017 par Renée Lebeuf
  • Ascodesmis sphaerospora : cette espèce a été observée il y a presque 2 ans par Jonathan Mack, mais n’avait pas été ajouté à l’index parce qu’il n’y avait qu’une photo de microscopie.
  • Lasiobolus intermedius / Pézize intermédiaire : photo ajoutée le 15 avril 2017 par Jules Cimon.
  • Pithyella frullaniae / Pézize des frullanies : photo ajoutée le 14 avril 2017 par Jules Cimon
  • Clavaria amoenoides / Clavaria fausse-amoena :  photo ajoutée le 9 avril 2017 par Renée Lebeuf
  • Mycena subfusca / Mycène sombre  : photo ajoutée le 9 avril 2017 par Renée Lebeuf
  • Mycena borealis / Mycène boréal : photo ajoutée le 5 avril 2017 par Renée Lebeuf
  • Craterium aureum / Cratère doré : photo ajoutée le 3 avril 2017 par Suzanne Béland
  • Camarophyllus recurvatus / Hygrophore recourbé : photo ajoutée le 28 mars 2017 par Renée Lebeuf
  • Mycena fagetorum / Mycène des hêtraies : photo ajoutée le 28 mars 2017 par Renée Lebeuf
  • Physarum flavidum / Physare jaune : photo ajoutée le 28 mars 2017 par Jules Cimon

Changement de noms

 

——————

Clitocybe costata ⇒ Infundibulicybe costata
Clitocybe gibba Infundibulicybe gibba
Clitocybe squamulosa  ⇒  Infundibulicybe squamulosa

Clitocybe gibba var. occidentalis a été conservé.

  • Harmaja H (2003) Notes on Clitocybe s. lato (Agaricales). Ann Bot Fennici. 40:213-218 doi: 10.2307/23726720

——————

Lepista flaccida ⇒ Paralepista flaccida
Lepista inversa ⇒ Paralepista inversa

 

  • Vizzini A, Ercole E (2012) Paralepistopsis gen. nov. and Paralepista (Basidiomycota, Agaricales). Mycotaxon 120:253–267. doi: 10.5248/120.253

——————

Boletellus intermedius Xerocomellus intermedius

Cette espèce n’avait pas encore été étudiée en 2015 lors du grand ménage des bolets. Alfredo Vizzini le classe maintenant dans les Xerocomellus après avoir étudié, entre autres, une collection de Y. Lamoureux ( Y.L. communication privée, 2016) ) Voir  Index Fungorum no. 303)

 

 

——————

 Cerioporus admirabilis ⇒ Picipes admirabilis   
 Polyporus americanusPicipes americanus

 

Après les nombreux changements annoncs dans le blogue de juillet  2016, voici que Zhou et al. ont réexaminé le groupe melanopus des Polyporus et y ont apporté quelques autres précisions. D’autres changements suivront sous peu, mais notons pour l’instant ces deux nouveaux Picipes.

Zhou J-L, Zhu L, Chen H, Cui B-K (2016) Taxonomy and Phylogeny of Polyporus Group Melanopus (Polyporales, Basidiomycota) from China. PLoS ONE 11:e0159495–23. doi: 10.1371/journal.pone.0159495

Landry, J,  (2016) Le dernier des Polyporus…, Blogue Mycoquébec

 

 

——————

Entoloma avellaneum ⇒ Entoloma phaeopileatum 

Lorsque les Nolanea ont été recombinées en Entoloma, Nolanea avellanea est devenue Entoloma avellaneum, ce qui était une erreur car E. avellaneum existait déjà pour une autre espèce. En effet,  N. avellanea et E. avellaneum ont été créé par Murrill en 1917 pour deux espèces différentes et E. avellaneum n’est pas un synonyme de N. avellanea. Mesic et al. (2016) viennent de corriger la situation en renommant cette dernière espèce.

Mešić A, TKALČEC Z, KUŠAN I, MATOČEC N (2016) New names and combinations in the genus Entoloma (Agaricales, Basidiomycota). Phytotaxa 289:296–5. doi: 10.11646/phytotaxa.289.3.11

 

—————–

           Geoglossum glutinosum ⇒ Glutinoglossum glutinosum

 

Hustad VP, Miller AN (2015) Studies in the genus Glutinoglossum. Mycologia 107:647–657. doi: 10.3852/14-328

Hustad VP, Miller AN, Dentinger BTM, Cannon PF (2013) Generic circumscriptions in Geoglossomycetes. Persoonia 31:101–111. doi: 10.3767/003158513X671235

——————

                           Helvella silvicola ⇒ Wynnella silvicola                                 

 

H. silvicola retourne dans le genre Wynnella suite à l’analyse génétique faite par quelques auteurs.

  • Landeros F, Iturriaga T, Rodríguez A (2015) Advances in the phylogeny of Helvella (Fungi: Ascomycota), inferred from nuclear ribosomal LSU sequences and morphological data. Revista Mexicana de … 86:856–871. doi: 10.1016/j.rmb.2015.09.005
  • Burzynski, M, Voitk . (2017) Wynnella cf. silvicola  Omphalina Vol. VIII, No 2 Mar. 21, 2017.
  • Zhao Q, Brooks S, Zhao Y-C, Yang ZL, Hyde KD (2016) Morphology and phylogenic position of Wynnella subalpina sp. nov. (Helvellaceae) from western China. Phytotaxa 270: 41-48

——————

Plectania nannfeldtii ⇒ Donadinia nigrella

Nommé à l’orignine Paxina nigrella elle avait du changer de nom lorsque transférée à Plectania car une Plectania nigrella (maintenant Pseudoplectania nigrella) existait déjà. Dans le genre Donadinia, elle peut reprendre l’épithète nigrella.

  • Carbone M, Agnello C, Alvarado P (2013) Phylogenetic studies in the family Sarcosomataceae (Ascomycota, Pezizales). Ascomycetesorg 5:1–12.

 

——————

Elaphocordyceps capitata ⇒ Tolypocladium capitatum
Elaphocordyceps longisegmentis ⇒ Tolypocladium longisegmentum
Elaphocordyceps ophioglossoides ⇒ Tolypocladium ophioglossoides
Elaphocordyceps valiiformis ⇒ Tolypocladium valliforme

Certains Elaphotocordyceps ont une forme asexuelle connue dans le genre Tolypocladium. Dans une étude bien documentée, Quandt et al. (2014) confirme que les deux noms correspondent à un seul genre. Considérant que Tolypocladium est beaucoup plus ancien et connu que Elaphocordyceps, c’est le premier qui est conservé. Les Tolypocladium sont très bien connus pour la production de métabolites importants en médecine comme la cyclosporine A.

  • Quandt CA, Kepler RM, Gams W, et al (2014) Phylogenetic-based nomenclatural proposals for Ophiocordycipitaceae (Hypocreales) with new combinations in I. IMA Fungus 5:121–134. doi: 10.5598/imafungus.2014.05.01.12

——————

Boletus aureissimus : identification changée pour  
Butyriboletus taughannockensis /    Bolet jaune doré

  

À la une : Butyriboletus taughannockensis / Bolet jaune doré
PHOTO : Renée Lebeuf.

Toutes les photos de B. aureissimus qui étaient sur Mycoquébec avaient été identifiées sur la base d’une identification faite initialement par Ernst Both. Récemment, cette identification a été mise en doute par G. Safonov sur le forum de Mushroom Observer. Les séquences, l’écologie et la morphologie d’un spécimen de Renée Lebeuf suggèrent très fortement  qu’il s’agit plutôt d’un nouveau Butyriboletus et plus spécifiquement de B. taughannokensis, nommé d’après l’endroit où il a été observé la première fois, Taughannock Falls dans l’État de New-York.  Une discussion détaillée de ce nouveau bolet (1,2) pour le Québec ainsi que des différences entre celui-ci et B. aureissimus se trouvent sur le site de Mushroomobserver (3). B. aureissimus n’est donc pas présent au Québec et a été enlevé de l’index. Le nom français a été conservé pour le moment.

  1. Butyriboletus taughannockensis Safonov, sp.nov. Index Fungorum no. 316  http://www.indexfungorum.org
  2. Description de Butyriboletus taughannockensis www.mushroomobserver.org/250839
  3. Identification par G. Safonov : http://mushroomobserver.org/263101?q=45yd

 

——————

Ramaria  flava var. parvispora enlevé de l’index. Identification changé pour Ramaria divaricata
Badhamia viridescens enlevé, identification modifiée

 

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire