Les champignons et le succès évolutif des mammifères

par Arturo Casadevall

Après la catastrophe qui a fait disparaître les dinosaures, pourquoi les mammifères ont-ils pris le dessus sur les reptiles ? C’est en réponse à cette question que le Dr Casadevall propose une hypothèse aussi originale que bien étayée.

Sans titre

Casadevall A (2012) Fungi and the Rise of Mammals. PLoS Pathog 8(8): e1002808
Editor: Joseph Heitman, Duke University Medical Center, United States of America, 
Copyright: ©Arturo Casadevall.

 


Traduit de l’anglais par Guy Fortin et Johanne Paquin avec l’aimable autorisation d’Arturo Casadevall et la collaboration de Jacques Landry.

Note de la traduction : Les illustrations et le glossaire ne font pas partie de l’article original. Les termes en gras sont décrits dans le Glossaire à la fin du texte. Celui-ci a été réalisé par les traducteurs.


Le mode de vie des mammifères est énergétiquement coûteux

Nous sommes devant deux faits incontestables : nous vivons à l’ère des mammifères [1], et les mammifères possédant un système immunitaire intact sont très résistants aux maladies fongiques, à tel point que la plupart des mycoses systémiques humaines sont considérées comme « opportunistes » [2]. Ces deux observations pourraient-elles être reliées ? Le mode de vie des mammifères est caractérisé par l’endothermie, l’homéothermie, et les soins donnés aux jeunes, ce qui comprend entre autres, l’allaitement. Ces activités Lire la suite