Nom de champignons! No 11 (Novembre 2016)

par Jacques Landry

Aucun changement de noms pour cette fois, mais beaucoup de modifications à l’index Mycoquébec des champignons du Québec.

Mycoquébec présente sur son site des photos représentant près de 2600 espèces distinctes, mais il liste aussi plusieurs autres espèces (400 avant le changement d’aujourd’hui) qui n’ont aucune photo. Parmi ces dernières, plusieurs sont des espèces très rares ou encore très difficiles à reconnaître. Elles ont été décrites dans des livres ou articles scientifiques ou encore sont présentes dans des Fungarium, documentant ainsi leur présence. Il y a cependant plusieurs autres espèces sans photo dont la présence au Québec est moins certaine. Dans les faits, plusieurs de ces espèces n’ont jamais été observées. On a cru à une certaine époque qu’on les avait trouvées, cependant des analyses plus récentes n’ont pas confirmé ces prétentions. Dans d’autres cas, on a supposé qu’elles devraient être ici, mais elles n’ont toujours pas été trouvées.

Par souci de n’avoir dans notre index que des espèces dont la présence est documentée, nous enlevons aujourd’hui 159 de ces noms orphelins. D’autres noms devront également être enlevés prochainement. Par contre, nous annonçons l’ajout de 36 espèces nouvellement illustrées et de 4 espèces dont la présence au Québec serait confirmée, même s’il n’y a pas de photos.

Espèces enlevées (159)

Les raisons précises justifiant les retraits seront fournies sur demande.

Boletopsis leucomelaena, Calvatia fragilis, Clavariadelphus truncatus var. umbonatus, Conocybe subovalis, Coprinopsis picacea, Cortinarius aff pinetorum, Cortinarius atropusillus, Cortinarius catskillensis, Cortinarius erugatus, Cortinarius fagetorum, Cortinarius irregularis, Cortinarius laetissimus, Cortinarius nigrocuspidatus, Cortinarius odhinnii, Cortinarius pellstonianus, Cortinarius pilatii, Cortinarius sordescens, Cortinarius subferrugineus, Cortinarius subrigens, Cortinarius subtigrinus, Cortinarius uraceus, Crepidotus betulae, Crepidotus coloradensis, Crepidotus nephrodes, Daedaleopsis septentrionalis, Entoloma fragile, Galerina borealis, Galerina cainii, Galerina carbonicola, Galerina decipiens, Galerina dimorphocystis, Galerina evelata, Galerina fallax, Galerina lateritia, Galerina leucobryicola, Galerina luteolosperma, Galerina minima, Galerina mniophila, Galerina pistillicystis, Galerina platyphylla, Galerina proxima, Galerina sahleri, Galerina septentrionalis, Galerina sphagnicola, Galerina subbadipes, Galerina subfiliformis, Galerina tundrae, Galerina vexans, Galerina viscida, Galerina wellsiae, Gymnopus spongiosus, Hebeloma bicoloratum, Helvella pezizoides, Inocutis dryophila, Inocybe abjecta, Inocybe acriolens, Inocybe agglutinata, Inocybe boltonii, Inocybe bongardii, Inocybe bresadolae, Inocybe bufonia, Inocybe castanea, Inocybe castaneoides, Inocybe cicatricata, Inocybe decipientoides, Inocybe eutheles, Inocybe eutheloides, Inocybe excoriata, Inocybe fibrillosa, Inocybe fibrosa, Inocybe gausapata, Inocybe glabra, Inocybe heimii, Inocybe infida, Inocybe intricata, Inocybe leptocystis, Inocybe leptophylla, Inocybe longicystis, Inocybe minima, Inocybe nodulosa, Inocybe oblectabilis, Inocybe obscurobadia, Inocybe ochroalba, Inocybe pallidipes, Inocybe paludinella, Inocybe pelargonium, Inocybe proximella, Inocybe pseudoumbrina, Inocybe retipes, Inocybe rufidula, Inocybe sambucella, Inocybe scabella, Inocybe tigrina, Inocybe trechispora, Inocybe umbrina, Inocybe unicolor, Inocybe violaceifolia, Inocybe virgata, Inocybe viscosissima, Inocybe xanthomelaena, Inonotus ulmicola, Lactarius aff. circellatus, Lactarius frustratus, Leccinum discolor, Leccinum flavostipitatum, Leccinum obscurum, Lepista densifolia, Meruliporia incrassata, Mycena hemisphaerica, Mycena nucicola, Mycena picta, Phellinus nigricans, Phellinus tuberculosus, Porpomyces balaenae, Psathyrella atomatoides, Psathyrella brachycystis, Psathyrella castaneifolia, Psathyrella fibrillosa, Psathyrella fuscofolia, Psathyrella griseifolia, Psathyrella hymenocephala, Psathyrella incerta, Psathyrella laurentiana, Psathyrella madeodisca, Psathyrella obtusata, Psathyrella paradoxa, Psathyrella polycephala, Psathyrella prona, Psathyrella pseudocandolleana, Psathyrella renispora, Psathyrella rugocephala, Psathyrella sublateritia, Russula albidula, Russula amygdaloides, Russula ballouii, Russula betularum, Russula blackfordiae, Russula burkei, Russula dryophila, Russula gracilis, Russula heterophylla, Russula lateritia, Russula nitida, Russula ochracea, Russula olivascens, Russula operta, Russula polyphylla, Russula praeumbonata, Russula risigallina f. luteorosella, Russula romagnesiana, Russula romellii, Russula sericeonitens, Russula turci, Russula velenovskyi, Russula ventricosipes, Russula versicolor, Skeletocutis stellae, Trametes elegans, Tricholoma pardinum.

 

Trente-six (36) espèces ajoutées à l’index et/ou illustrées pour la première fois dans Mycoquébec (depuis avril 2016)

(Plusieurs n’ont pas de nom français. Des suggestions?)

28 novembre 2016
23 novembre 2016
22 novembre 2016
20 novembre 2016
17 novembre 2016
7 novembre 2016

6 novembre 2016

30 octobre 2016
22 octobre 2016
19 octobre 2016
17 octobre 2016
13 octobre 2016
25 septembre 2016
10 septembre 2016
10 août 2016
25 juillet 2016
14 juillet 2016
12 juillet 2016
7 juillet 2016
29 juin 2016
28 juin 2016
27 juin 2016
23 juin 2016
21 mai 2016
27 avril 2016
24 avril 2016
20 avril 2016
12 avril 2016

 

Espèces ajoutées sans photos (4):

Une description de ces espèces apparaitra sous peu sur le site de Mycoquébec.

  • Antrodiella thompsonii / Polypore de Thompson : espèce présente au Québec (Boulet, 2003 p. 132)
  • Ceriporiopsis resinascens : espèce recensée à Poste-de-la-Baleine (Niemela, 1985)
  • Cerioporus leptocephalus / Polypore à chapeau étroit* : Ce taxon a été considéré comme une variété (var. elegans) ou encore une sous-espèce de P. varius (subsp. elegans), puis monté au rang d’espèce comme Polyporus elegans. Dans Mycoquébec, il avait été synonymisé avec P. varius suivant ainsi la perception de Boulet (2003) et Audet (2013), cependant l’espèce est reconnue dans la nouvelle liste nord-américaine publiée par Zhou et al. (2016). Elle est remise à l’Index de Mycoquébec puisque plusieurs mycologues la reconnaissent.
  • Clavulina cinerea / Clavaire cendrée : Cette espèce a disparu de l’Index il y a quelques années à une époque où l’on croyait qu’elle représentait une contamination de C. collaroides par Helminthosphaeria. (voir Kuo, 2007). Il semble cependant clair aujourd’hui que C. cinerea peut être distingué sur le terrain de la forme parasité de C. collaroides.

 

 

Merci à tous nos collaborateurs qui travaillent avec passion à maintenir à jour et à compléter l’inventaire des champignons du Québec.

Références :

  • Zhou, L.-W., Nakasone, K.K., Burdsall, H.H. et al (2016) Polypore diversity in North America with an annotated checklist. Mycological Progress 15:771–790.
  • Boulet, B. (2003) Les champignons des arbres de l“est de l’Amérique du Nord. p728, Les publications du Québec, Québec.
  • Kuo, M. (avril 2007). Clavulina cristata. Tiré du site web MushroomExpert.Com : http://www.mushroomexpert.com/
  • Audet, S. (2013). Communication privé à R. Labbé.

 

Print Friendly, PDF & Email

One Response

  1. Patrick Poitras

    Ces modifications s’imposaient! C’est un « ménage » qui doit être régulièrement fait. Merci!

Laisser un commentaire