Nom de champignons! No 12 (Janvier 2017)

Nom de champignons! No 12 (Janvier 2017)

.


par Jacques Landry

GRAND MÉNAGE DE L’INDEX MYCOQUÉBEC

—100 espèces «fantômes» enlevées —40 espèces ajoutées  — 25 premières photos d’espèce —Changements de noms


Malgré le ménage fait en décembre, il restait encore quelque 240 espèces sans photos sur le site de Mycoquébec en début d’année 2017. Plusieurs de ces espèces ne figuraient ni dans les inventaires faits par les diverses associations de mycologues au Québec, ni dans les différents fungarium privés ou publics que j’ai pu consulter au cours des dernières semaines. Certaines pouvaient s’y trouver, mais. après examen, il s’agissait souvent de vieilles identifications qui ne tiennent plus la route. D’autres espèces avaient été ajoutées à l’index suite à des extrapolations des listes de nos voisins immédiats canadiens ou américains, cependant leur présence n’a jamais été confirmée. Au total, une centaine de ces espèces ont été enlevées au cours des derniers jours.

La liste des espèces enlevées apparaît ci-dessous. Ces retraits ne sont pas irréversibles. Les espèces pourraient revenir dans l’Index si quelqu’un peut documenter leur présence.  D’ailleurs, deux espèces enlevées le mois dernier, viennent d’être remises sur la liste. Boletopsis leucomelaena aurait été observée au moins à trois sites différents dans les régions des Laurentides et du Centre du Québec. Une photo de Renée Lebeuf illustre cette espèce sur les pages de Mycoquébec. Cortinarius pilatii a été observé par Renée Lebeuf et André Paul en Gaspésie et est maintenant illustré.

D’autre part, une quarantaine d’espèces viennent d’être ajoutées à l’index. En faisant l’analyse des espèces inventoriées , il est apparu que ces espèces méritaient d’être retenues, même si les preuves de leur présence ne sont pas toujours disponibles.

Espèces enlevées (100)

Les raisons précises justifiant les retraits seront fournies sur demande.

Arthrosporium candidum, Ascodesmis sphaerospora, Ascotremella turbinata, Ceriporiopsis gilvescens, Coprinopsis radiata, Coprinopsis stercorea, Crepidotus confertus, Crepidotus croceitinctus, Crepidotus ellipsoideus, Crepidotus epibryus, Crepidotus ochraceus, Cyathus pallidus, Cystoderma carcharias, Cystoderma intermedium, Cystoderma lilacipes, Cystodermella adnatifolia, Dacryopinax elegans, Deconica castanella, Deconica phillipsii, Entoloma juncinumFayodia bisphaerigera, Fusicolla merismoides, Geoglossum fallax, Hebeloma albidulum, Hebeloma circinans, Hebeloma fastibile,  Hebeloma helodes, Hebeloma sarcophyllum, Hohenbuehelia approximans, Hohenbuehelia longipes, Hohenbuehelia pinacearum, Hohenbuehelia unguicularis, Hyphodontia latitans, Hypholoma olivaceotinctum, Hypholoma polytrichi, Hypholoma viscidipes, Hypoxylon perforatum, Inocutis dryophila, Marasmiellus paludosus, Marasmiellus papillatus, Marasmius borealis, Marasmius glabellus, Marasmius limosus, Marasmius minutus, Mollisia caespiticia, Mycena flavifolia, Mycena laevigata, Mycena longipes, Mycena macrocystidiata, Mycena pallida, Mycena plumbea, Mycena rubrotincta, Mycena stannea, Mycena subcucullata, Mycena subfusca, Mycena subsupina, Mycena tenuiceps, Mycena thujina, Mycena viridimarginata, Mycenella margaritispora, Naucoria mirabilis, Naucoria subconspersa, Onygena corvina, Orbilia auricolor, Otidea abietina, Otidea grandis, Paecilomyces tenuipes, Panaeolus fimicola, Peziza fimeti, Pholiota adirondackensis, Pholiota connata, Pholiota discolor, Pholiota duroides, Pholiota fibrillosipes, Pholiota johnsoniana, Pholiota piceina, Pholiota polychroa, Pholiota proximans, Pholiota schraderi, Pholiota squalida, Phylloporus boletinoides, Physarum decipiens, Platygloea pustulata, Postia ceriflua, Psilocybe silvatica, Ramaria flava var. aurea, Ramariopsis vestitipes, Rutstroemia firma, Sarcodon subfelleus, Scleroderma meridionale, Serpula himantioides, Simocybe quebecensis, Sistotrema muscicola, Stictis stellata, Tarzetta bronca, Tremella globospora, Tremella mycetophiloides, Tremella simplex, Tremella subanomala, Wrightoporia lenta, Xeromphalina fraxinophila, Xylaria digitata.


Espèces ajoutées  (40):

(*Plusieurs n’ont pas de nom français. Des suggestions?)

Une description de ces espèces apparaitra sous peu sur le site de Mycoquébec.

  1. Cortinarius aggregatus : Espèce cueillie à Papineauville par Tuuala Niskanen rapporté dans Liimatainen K, Niskanen T, Dima B (2014) The largest type study of Agaricales species to date: bringing identification and nomenclature of Phlegmacium (Cortinarius) into the DNA era. Persoonia 32:98–140.
  2. Bryoglossum gracile (Geoglossaceae, Geoglossales) : observé à Kuujjuaq. Redhead SA (1989) A biogeographical overview of the Canadian mushroom flora. Can J Botany 67:3003–3062.
  3. Cheilymenia theleboloides (Pyronemataceae, Pezizales): Cueilli par Raymond McNeil à Montréal en 1980 , identifié par Keith Egger (Canadensis)
  4. Collybia cremoracea (Tricholomataceae, Agaricales), cueilli à Percé par Redhead, (Canadensis)
  5. Cortinarius caesiocanescens. Observé à Sept-Îles lors de la rencontre FQGM et possiblement à Bonsecours. Seul cortinaire du groupe Caerulescentes à pousser sous conifères.
  6. Cortinarius caesiostramineus : observé par Renée Lebeuf et André Paul à Sainte-Foy,
  7. Cortinarius cinnabarinus : cueilli à la FQGM 2015 à Sept-Îles. Identifié par André Paul.
  8. Cortinarius coniferarum : Observé par Renée Lebeuf et André Paul en Gaspésie en 2005
  9. Cortinarius croceus : Identifié par André Paul à Anticosti (Excursion Mycoquébec) en 2015
  10. Cortinarius inolens (Cortinarius flexipes var. inolens) : Île-Perrot par Renée et André en 2008 et  à Aiguebelle, Abitibi (Excursion Mycoquébec) en 2014
  11. Cortinarius gracilior : Rivière-à-Pierre 2007. Renée Lebeuf et André Paul.
  12. Cortinarius imbutus : Aiguebelle, Abitibi (Excursion Mycoquébec) en 2014 et Sept-Îles en 2010 (André Paul)
  13. Cortinarius livido-ochraceus : FQGM2015 à Sept-Îles
  14. Cortinarius pilatii, Gaspésie 2006,Renée Lebeuf et André Paul.
  15. Cortinarius scandens : Île Perrot et Mont Orford,Renée Lebeuf et André Paul.
  16. Cortinarius scutulatus : FQGM2015 à Sept-Îles
  17. Cortinarius sertipes : FQGM2015 à Sept-Îles.
  18. Cortinarius sordescens : Saint-Alexis-des-Monts (CMLM) et Québec (FQGM 2011)
  19. Cortinarius meinhardii (Cortinarius splendens subsp. meinhardii) : Bonsecours et Mont-Orford, Renée Lebeuf et André Paul.
  20. Cortinarius tabularis : Sainte-Anne-de-Bellevue et Pierrefonds, Renée Lebeuf et André Paul.
  21. Cortinarius trossingenensis : Lac-Beauport, Jacqueline Labrecque et André Paul
  22. Cortinarius variosimilis : Montebello (2010), Collection Corbeil. Possiblement identifié par Tuula Niskanen
  23. Cortinarius vespertinus : Saint-Donat, FQGM 2010, possiblement identifié par Tuula Niskanen
  24. Entoloma clypeatum : plusieurs observations.
  25. Frommeëlla mexicana (maintenant Phragmidium mexicanum) (Phragmidiaceae, Pucciniales): Outaouais.  MAO, FQGM 2016
  26. Golovinomyces sordidus (Leotiomycetes, Pezizomycotina) : Outaouais.  MAO,
  27. Gymnopus peronatus, Cap-Rouge (Schaffer en 1967), Sept-Îles (2009, 201, Gilles St-Amand)
  28. Hygrocybe (Cuphophyllus) rainierensis (Québec, Sept-Îles). Elle a été enlevée de l’index il y a quelque temps pour la raison qu’elle serait synonyme de H. lacmus. Bien que possible,  il semble bien qu’aucune étude n’a encore démontré cette synonymie. L’étude de collections de H. rainierensis pourrait conduire à élucider ce problème. Il s’agit sans doute d’un Cuphophyllus, mais la recombinaison n’a pas été faite officiellement.
  29. Hygrocybe singeri : Parc Aiguebelle, Inventaire Mycoquébec 2014 par Renée Lebeuf et Herman Lambert.
  30. Lactarius lignyotellus : Sept-Îles (2011, 2013) Gilles St-Amand et Renée Lebeuf.
  31. Lactarius splendens : Inventaire Mycoquébec à l’Île d’Anticosti (2015), par Herman Lambert
  32. Lanzia longipes (Leotiomycetes, Pezizomycotina), Outaouais (2013) MAO
  33. Leucophleps spinispora (Albatrellaceae, Russulales) : Sept-Îles, FQGM 2014
  34. Melampsorella caryophyllacearum   (Pucciniomycetes, Pucciniomycotina):  très commun, c’est la rouille responsable de la formation du balai de sorcière du sapin
  35. Peziza atrovinosa (Pezizomycetes, Pezizomycotina), Gatineau, MAO et aussi par Claude Kaufholtz-Couture
  36. Russula illota, Lac-Saint-Jean, FQGM 2014 par Roland Labbé. R. fragrantissima à arête brune.
  37. Taphrina caerulescens (Taphrinomycotina, Ascomycota), Outaouais (2009,2016) MAO
  38. Tephrocybe misera (Lyophyllaceae, Agaricales) : Melocheville , Scott Redhead, Canadensis
  39. Trichoderma avellaneum (Sordariomycetes, Pezizomycotina) : Québec (2011) Michel et Christiane Corbeil
  40. Trichophaea gregaria (Pezizomycotina, Ascomycota) : Parc de la Gatineau (2010) Michel et Christiane Corbeil

Dix-neuf (19) espèces illustrées pour la première fois dans Mycoquébec

(depuis le 30 novembre 2016)

Une description de ces espèces apparaitra sous peu sur le site de Mycoquébec.

19 janvier 2017
15 janvier 2017
14 janvier 2017
3 janvier 2017
30 décembre 2016
29 décembre 2016
21 décembre 2016
3 décembre 2016
30 novembre 2016

 

Changement de noms

Cortinarius annulatus / Cortinaire annelé ⇒ Cortinatius tofaceus / Cortinaire couleur argile*

L’analyse de l’ADN d’exemplaires provenant d’un site où des champignons identifiés comme C. annulatus sont généralement trouvés suggère qu’il s’agit plutôt de C. tofaceus. Ces deux espèces sont très près l’une de l’autre (caractères et environnement) et sont probablement synonymes. Malheureusement, l’holotype de C. annulatus n’a pas pu être séquencé par les auteurs.

Niskanen T, Liimatainen K, Kytovuori I, et al (2016) Cortinarius subgenus Callistei in North America and Europe–type studies, diversity, and distribution of species. Mycologia 108:1018–1027. doi: 10.3852/16-033

 

Aegerita candida (télémorphe) ⇒ Bulbillomyces farinosus (anamorphe)

Tubercularia vulgaris (anamorphe) ⇒ Nectria cinnabarina (télémorphe)

Crinula caliciiformis (anamorphe) Holwaya mucida (télémorphe)

Depuis plusieurs années, un seul nom devrait être utilisé pour désigner les formes anamorphes et télémorphes. Les « doublons » indiqués viennent d’être fusionnés.

 

 Singerocybe phaeophthalma ⇒ Singerocybe adirondackensis / Clitocybe des Adirondack

Nos collections nommées S. phaeophthalma (Pers.) Harmaja serait plutôt S. adirondackensis (Peck). C’est la conclusion à laquelle est arrivé Brandon Matheny après avoir comparé des collections européennes à des collections américaines dont l’une en provenance de Renée Lebeuf  (B. Matheny, communication privée à Renée Lebeuf, 2016)


Merci à tous nos collaborateurs qui travaillent avec passion à maintenir à jour et à compléter l’inventaire des champignons du Québec.

 

Laisser un commentaire